PROGRAMME COLLOQUE 17 et 18 NOVEMBRE 2017

Colloque/conference:

Giocare tra medioevo ed età moderna.Modelli etici ed estetici per l’Europa

Treviso, Fondazione Benetton Studi Ricerche, 17 et 18 novembre 2017

Colloque, Trèvise 17-18novembre2017

 Il gioco tra norma e devozione

presiede ALESSANDRO ARCANGELI (Università di Verona)

SILVANA VECCHIO (Università di Ferrara) e CARLA CASAGRANDE (Università di Pavia)
Vizi e virtù del gioco: l’eutrapelia fra XIII e XV secolo

ALESSANDRA RIZZI (Fondazione Benetton, Treviso-Università Ca’ Foscari, Venezia)
Chiesa, gioco e interazioni sociali nel Rinascimento

GHERARDO ORTALLI (Fondazione Benetton, Treviso-Università Ca’ Foscari, Venezia)
Giovani, etica, gioco: l’insegnamento scolastico della Compagnia di Gesù

Continuer la lecture de « PROGRAMME COLLOQUE 17 et 18 NOVEMBRE 2017 »

Jouer entre Moyen Âge et modernité

Des études récentes sur l’histoire de la « ludicità » dans l’espace européen ont montré dans quelle mesure ‘le jouer’ en tant qu’acte de parole et d’image représente un observatoire privilégiée permettant de s’interroger sur des questions primordiales dont la portée intellectuelle, politique et sociale a été largement sous-estimée par les historiens.
Dans ce cadre, ce carnet de recherche propose un espace de réflexion et de discussion autour des actualités (publications, séminaires et évènements scientifiques) autour du jeu comme objet d’histoire, à partir du prochain colloque international sur les théories et pratiques ludiques entre Moyen Age et modernité qui se tiendra à Trévise le 17 et 18 novembre 2017 auprès de la Fondazione Benetton Studi e Ricerche (comité d’organisation : Francesca Aceto EHESS, Paris ; Francesco Lucioli (University College Dublin) ; Fondazione Benetton Studi e Ricerche : Patrizia Boschiero et Nicoletta Fermi)
Cette rencontre se propose de fournir un parcours historiographique et une nouvelle interprétation critique de la culture éthique du jeu comme forme et norme du vivre social dans l’histoire de l’Europe médiévale (XIVe-XVIIe siècle). L’histoire de la normalisation du jeu comme phénomène anthropologique et social, qui tient notamment une place fondamentale dans la genèse des sociétés de l’Ancien Régime, mérite en effet d’être inscrite dans le cadre d’un long parcours spécialement occidental, voué ‘à la recherche de la norme’ sous la forme d’un codex moral destiné à régler les conduites verbales et non verbales de l’homme en société. D’où la nécessité d’acquérir ici une perspective interdisciplinaire autour de l’histoire de la performativité des discours et des pratiques du jeu et sur le jeu par l’étude de plusieurs typologies de sources (scholastiques, normatives, littéraires, iconographiques, scientifiques), de méthodologies et d’approches historiographiques différents.